La maison bioclimatique

Découvrez dans ce dossier ce qu'est une maison bioclimatique, quels sont les critères de construction de ces maisons qui utilisent au mieux les ressources de leur environnement.
Quels sont les matériaux utilisés et comment réduire la facture énergétique grâce à ces installations.

Quel emplacement pour une maison bioclimatique ?

Avant de construire une maison bioclimatique, il faut penser à utiliser au mieux les ressources naturelles présentes.

Pour cela, l’habitation doit être orientée au sud et il faut éviter au maximum les ouvertures côté nord.

Celles qui sont présentes à l’Ouest doivent être protégées du vent soit en utilisant la géométrie du terrain soit en plantant des arbres et des haies.

Il n’y a pas de solution toute prête pour une habitation bioclimatique car le lieu d’implantation est primordial.

La maison est adaptée de façon à ce que le chauffage et la climatisation ne dépendent que de mécaniques naturelles.

Les matériaux à utiliser

Dans la maison bioclimatique l’isolation est particulièrement importante.
On privilégie les matériaux naturels tels que le bois ou le chanvre.
Les fenêtres sont à double vitrage et le toit doit être spécialement bien isolé car la plus grande partie de la chaleur s’évacue par le toit.
Le chauffage et la climatisation utilisent au maximum le rayonnement solaire ou l’inertie thermique du sol ou des matériaux.

Pour qu’une maison soit bioclimatique il faut prendre en compte l’inertie thermique des matériaux, la technique de construction, l’orientation des ouvertures et le captage des rayons solaires, le captage des calories du sol et la ventilation.

Les matériaux utilisés ne sont pas forcément tous bio ou naturels. Il s’agit avant tout de trouver des solutions les plus saines possibles.

L'énergie économisée

On choisit des appareils ménagers économes en énergie.
Une chaudière solaire permet de chauffer l’eau sanitaire et d’assurer le chauffage à moindre coût ; elle peut être complétée par un chauffage au bois ou une pompe à chaleur selon la région concernée.

Une cuve de récupération des eaux de pluie peut alimenter les sanitaires et servir d’arrosage pour le jardin.

On évite le plus possible de recourir à des installations énergétiques actives comme la géothermie ou les panneaux solaires photovoltaïques. On utilise le bâti pour profiter au maximum de l’environnement et permettre au maximum une autorégulation de la température, de l’hygrométrie et du renouvellement de l’air.

Une maison bioclimatique est toujours une construction durable ayant le plus faible impact environnemental.

 

Constructeurs régionaux
voir aussi

Les chiffres de la construction à fin janvier 2015

Le Commissariat Général au Développement Durable a rendu public les chiffres de la construction d

Voir la fiche

Que faut-il savoir lorsque l'on veut construire une extension ?

Vous avez le projet de construire une extension de votre maison ? Que faut-il faire ?

Voir la fiche

Visite Virtuelle d'une Maison contemporaine CTVL

Découvrez en 2 minutes 43s une maison contemporaine du constructeur CTVL. Cette visite virtuelle vo

Voir la fiche

Décrivez votre projet

Simulez votre construction

Téléchargez le guide


La maison bioclimatique - Choisirmoncontructeur.com
Envoyer