L’installation d’un tout-à-l’égout

En tant que proporiétaire d'une maison individuelle vous devez raccorder votre système de traitement des eaux usées au tout à l'égout. Quelle installation faut il prévoir, est ce obligatoire, quel coût..? choisirmonconstructeur.com vous aide sur ce dossier indispensable.

Le raccordement au tout à l'égout

Si vous faites bâtir une maison, sachez que vous devrez raccorder votre système d’évacuation des eaux usées au tout-à-l’égout lorsque c’est possible. Ce système a pour but de récupérer les eaux usées pour qu’elles soient traitées dans la station d’épuration dont dépend votre commune. Ceci permet d’éviter que les eaux usées ne se déversent dans la nature, ce qui permet de préserver l’environnement et l’hygiène.
En ce qui concerne les immeubles d’habitation à usage collectif, le raccordement au tout-à-l’égout doit être effectué dans un délai de deux ans à partir de la mise en fonctionnement du réseau de collecte. Si cette obligation n’est pas respectée, le conseil municipal de la localité peut décider de doubler la redevance d’assainissement que doit payer le propriétaire.

Le raccordement au tout-à-l’égout est réalisé dans votre jardin par la création d’une canalisation qui amènera les eaux usées vers les canalisations qui sont situées sous la voie publique. Ces canalisations publiques peuvent être réalisées soit sous forme d’un réseau unitaire qui va collecter les eaux de pluie et les eaux usées. La municipalité peut également installer des réseaux séparatifs qui possèdent une canalisation destinée aux eaux de pluie et une canalisation destinée à recevoir les eaux usées. Ces canalisations sont bâties le plus souvent avec du ciment ou parfois avec du PVC ou de la fonte.
Les eaux sont dirigées vers la station d’épuration en étant entraînées par leur propre poids. Si ce système est insuffisant, des stations de pompage permettent d’améliorer le débit de l’eau dans les canalisations. D’autre part, certaines eaux usées qui ne proviennent pas de maisons appartenant à des particuliers (il s’agit par exemple des eaux provenant des hôtels ou des restaurants) peuvent être préalablement traitées dans des bacs à graisse spéciaux. Ceci permet de protéger le réseau contre la corrosion ou contre l’encrassement.
Les dépenses liées au raccordement au tout-à-l’égout effectué dans le jardin du propriétaire d’un pavillon ou dans un immeuble en propriété sont à la charge du propriétaire ou des copropriétaires. La partie de ces dépenses qui concernent les canalisations réalisées sur la voie publique au-delà des limites du terrain du propriétaire est à la charge de la commune. Celle-ci a la responsabilité d’assurer l’entretien du réseau et de vérifier sa conformité aux normes en vigueur. Les dépenses engagées par la commune pour créer et pour entretenir les réseaux d’égouts sont financées soit par les impôts locaux soit par une taxe spécifique.

Constructeurs régionaux
voir aussi

Conseils pour définir les plans de votre maison

Conseils pour bien construire sa maison par l'architecte des Maisons Ericlor

Voir la fiche

Visite virtuelle Maisons Castor

Visite virtuelle de la Maison Expressive Maisons Castor

Voir la fiche

Azur & Constructions et la maison connectée

Avec votre smartphone ou votre tablette, vous pouvez gérer les équipements de votre maison

Voir la fiche

Décrivez votre projet

Simulez votre construction

Téléchargez le guide


L’installation d’un tout-à-l’égout - aménagement extérieur maison - Choisirmoncontructeur.com
Envoyer