Bien choisir les tuiles pour sa toiture de maison

La majorité des tuiles utilisées en France sont en terre cuite, une matière qui offre une grande liberté de couleurs et de formes. La plupart des produits sont désormais vendus sous la "marque NF", jugé comme une meilleur référence par rapport au marquage CE. Garanties en moyenne, 20 ans par les fabricants, ces tuiles peuvent être fait pour durer jusqu’à 100 ans et résistent mieux aux intempéries que par le passé. Aujourd’hui, il existe des tuiles en terre cuite adaptées à la haute altitude, sous le label "NF Montagne" (900m à 1500m).

A-t-on vraiment le choix du toit ?

Avant d’aller faire le tour des fournisseurs, mieux vaut savoir quelles sont les règles locales en matière de toiture, ce qui déterminera la marge de manoeuvre pour bien choisir les tuiles pour sa toiture de maison. Dans un premier temps, adressez-vous à la mairie de la commune où se trouve votre terrain pour connaître les prescriptions (couleurs à respecter, formes, pentes du toit, risques climatiques…) du PLU  (plan local d’urbanisme).
La mise en chantier des différentes tuiles est spécifié par un DTU (document technique unifié), car nous n’utilisons par le même type de tuiles pour une maison exposée aux vents marins qu’une construction à faible altitude de très faibles pentes. En fonction des régions, il peut y avoir des recommandations techniques pour la pose, émis par le CSTB (Centre Scientifique et Technique du Bâtiment).

Si vous pouvez choisir les tuiles de votre choix et que vous appréciez le style contemporain, vous pourrez même envisager d’installer des panneaux photovoltaïques, sur votre toiture de tuiles en terre cuite grâce aux larges possibilités de formes et de styles. Les tendances contemporaines sont les coloris unis et, en particulier, les nuances gris - noir, proches de l’ardoise qui reste l’un des plus beaux matériaux de toiture.

Précautions avant d’acheter

Méfiez-vous des tarifs trop attractifs. Faites-vous conseiller par des professionnels (couvreurs) et tenez compte du coût d’entretien.
Pensez aussi à la perennité de l’isolation : si la tuile n’est pas suffisamment étanche ou résistante, et ne répond pas parfaitement aux indications du DTU + conditions locales, vous risquez le sinistre. Réfléchissez également à la durabilité des couleurs.

Les différentes formes

Les tuiles de grands formats, vous permettront en général d’abaisser le prix de revient au mètre carré (produit + pose). Il existe ensuite trois grands types de tuiles :

- les plates : qui conviennent pour de fortes pentes et leur nombre au m2 est assez élevé. Elles se posent par recouvrement et nécessitent une grande précision de la part du couvreur pour éviter les glissements,

 

- les tuiles à emboîtement : plus grandes, elles sont plus raides à poser. Le principe d’emboîtement empêche tout glissement,

 


- les canals : que l’on trouve essentiellement dans le sud de la France. Elles s’installent par simple glissement sur des toits où les pentes ne sont pas trop fortes. 

À noter : quelque soit votre choix, pensez à des formes qui canalisent bien l’eau vers la gouttière pour favoriser la récupération des eaux de pluie.
Il y a des formats grands moules et des formats petit moule très élégants. Veillez enfin à ce que vos tuiles soient bien fixées. 

Pourquoi pas l’ardoise naturelle ?


L’ardoise s’adapte à tout type d’architecture, ancien ou moderne. Dans une construction neuve, elle apporte du cachet, y compris en façade.

Extraite des carrières de schiste, elle sont appréciées pour de nombreux critères de qualité comme la beauté, durabilité, imperméabilité, résistance au gel, et leur pérennité. Il existe cependant différentes qualités influant sur leur longévité.
Plusieurs facteurs entrent en jeu et, d’abord, la composition de la matière première, le schiste. Une faible teneur en carbonate réduira les risques d’altération dans le temps.
Enfin plus la découpe sera précise et harmonieuse, moins il y aura de pertes.  

La plupart des ardoises viennent d’Espagne, mais certaines sont produites en France, aux ardoisières de Trélazé (49 : Maine-et-Loire).
Fiez-vous à la marque "NF Ardoises", une démarche volontaire, destinée à valoriser les ardoises naturelles conformes aux législations française et européenne.
Les fabricants qui bénéficient de ce label, sont soumis à un ensemble de contrôles en continu sur leur production. Le seul hic, c’est son prix : comptez entre 100 et 140 euros le mètre carré contre une quarantaine d’euros pour les tuiles en terre cuite.

Marche à suivre en cas de dommages à la toiture

Selon l’importance des dégâts, faites remplacer les tuiles cassées ou manquantes.
En cas d’importants dégâts, faites des photos pour votre assurance habitation, puis faites appel aux pompiers pour qu’ils procèdent au bâchage de votre toiture afin de ralentir l’intrusion de l’humidité et éviter les infiltrations d’eau dans votre maison, en attendant le passage de l’expert.

Attention aux tuiles trop originales ou venues de pays dont on ne sait pas si l’approvisionnement sera garanti dans le temps.
Choisir des tuiles exotiques, c’est tentant, mais assurez-vous de la réactivité du service après-vente en cas de tempêtes, à moins de posséder une réserve substantielle chez soi…
Il existe aussi des tuiles en béton, mais elles conservent moins bien les couleurs.
95% de la production des tuiles en terre cuite est française, et répartie sur l’ensemble du territoire. 

Constructeurs régionaux
voir aussi

Conseils pour définir les plans de votre maison

Conseils pour bien construire sa maison par l'architecte des Maisons Ericlor

Voir la fiche

Visite virtuelle Maisons Castor

Visite virtuelle de la Maison Expressive Maisons Castor

Voir la fiche

Azur & Constructions et la maison connectée

Avec votre smartphone ou votre tablette, vous pouvez gérer les équipements de votre maison

Voir la fiche

Décrivez votre projet

Simulez votre construction

Téléchargez le guide


Bien choisir les tuiles pour sa toiture de maison - Choisirmoncontructeur.com
Envoyer