Cuisine

Aujourd'hui la cuisine est devenue une pièce à part entière ou tous les membres de la famille se retrouvent.
Toutes les tendances se bousculent dans la cuisine pour vous permettre de personnaliser au mieux cette pièce.
Selon la composition de votre famille, mais aussi votre mode de vie et votre usage au quotidien, choisissez la cuisine qui vous convient et qui sera en harmonie avec le reste de votre maison.

 

 

Les différentes solutions existantes sur le marché

Une histoire de style

Les nouvelles tendances :
des pièces à vivre urbaines où le design enrobe des éléments résolument fonctionnels. Ces cuisines répondent à vos besoins en matière de praticité et de confort, sans oublier un agencement et des formes tendances.


Les classiques contemporaines :
le charme opère au premier coup d’œil dans ces cuisines élégantes qui font part belle au bois et aux couleurs chaudes. Le temps n’a pas de prise dans ces pièces de caractère qui marient avec grâce la convivialité et une ergonomie fonctionnelle : tous les ingrédients nécessaire pour bien vivre au quotidien !


Les classiques traditionnelles :
authentiques mais fonctionnelles, les cuisines traditionnelles gardent le meilleur des pièces à vivre d’ autrefois en s’adaptant aux besoins d’aujourd’hui pour restituer une harmonie et un confort uniques, avec l’omniprésence du bois pour réchauffer l’atmosphère...

Une histoire de forme

En "I" en "L" en "U" ou encore en "double I", votre future maison intègrera la cuisine de votre choix.
Implantation cuisine en "L"

 

 

 Implantation cuisine en "I"

 

 

 Les 3 postes clés d’implantation

Une cuisine s’organise autour de 3 "postes" principaux : la préparation, la cuisson, le lavage. On peut gagner en fonctionnalité et en espace si l’on suit certaines règles de base.
Limiter le nombre de pas
Lorsque l’on cuisine, on transporte des plats chauds, de lourdes casseroles pleines d’eau, des piles de vaisselles, etc... Il est donc primordial d’optimiser tous les déplacements. Pour cela, placez de préférence le poste de préparation (plan de travail) entre l’évier et le poste de cuisson.

Afin d’être libre de vos mouvements, prévoyez au moins 80cm de plan de travail pour l’espace de préparation. Prévoyez aussi de l’espace de part et d’autre de la table de cuisson pour ne pas être gêné par les queues des casseroles et pour pouvoir poser les ustensiles.

Au moment de la conception de votre cuisine, il est bon d’anticiper les types de rangement les mieux adaptés à chaque poste. À titre d’ exemples, un rangement coulissant sous l’évier est parfait pour les produits ménagers, un tiroir à grande capacité près de la table de cuisson est très pratique pour les casseroles et les marmites, ou encore prévoyez un tiroir pour les couteaux sous le plan de travail.

Elément central : l’évier

Zoom sur les matières
Traditionnelles ou innovantes, les matières utilisées pour les éviers répondent à des critères précis. Robustesse, facilité d’ entretien, résistance à la rayure... Chacune a ses atouts et ses travers. À vous de choisir en fonction de vos priorités, de l’esthétique que vous préférez et de votre budget.

La céramique, la tradition high-tech
Terre cuite à très haute température, la céramique est un matériau à la fois ancien et technologique, extraordinaire pour les éviers. Très résistante aux chocs, aux rayures et à la chaleur, la céramique est d’un entretien facile et garde son aspect originel dans le temps. Son seul défaut est d’être une matière très dure qui augmente le risque de casse pour la vaisselle entreposée ou nettoyée dans l’évier. Par ailleurs, cela reste un produit haut de gamme, d’un prix supérieur aux autres matériaux.

Le retour de l’inox
Très en vogue dans les années 50 et 60, l’inox revient en force ces dernières années. Matériau noble et économique, très utilisé par les professionnels, l’inox est quasiment inusable et permet de belles finitions. Son principal inconvénient jusqu’à maintenant était de conserver des tâches de calcaire laissées par l’eau. Ceci est moins le cas aujourd’hui grâce aux micro-structures (décor, nid d’abeille,...) que propose la plupart des fabricants et qui en facilitent l’entretien.

Les matériaux de synthèse, la révolution dans la cuisine
Les éviers se tournent dorénavant volontiers vers de nouvelles matières. Lusigranit®, Fragranit®, Naturalite,... ce sont essentiellement des résines ou des matières acryliques mélangées avec une charge de véritable granit qui leur offre un aspect proche de la pierre. Faciles d’ entretien et très robustes, ces éviers présentent aussi l’avantage de se décliner en de nombreux coloris qui peuvent donner une touche plus personnelle à votre cuisine. Choisissez de préférence des modèles assez épais. Attention toutefois car certaines matières sont moins résistantes à la chaleur et supportent mal certains produits d’entretien tels que l’eau de javel.

1 bac ou 2 ?
Le double bac permet principalement de faire tremper la vaisselle sale d’un côté tout en utilisant l’évier pour autre chose. Il est donc surtout indiqué si vous n’envisagez pas d’acquérir un lave-vaisselle. Dans le cas contraire, un bac simple suffit la plupart du temps. Vous pouvez aussi opter pour un mono-bac de très grande taille qui présente l’avantage de nettoyer plus facilement les marmites et les grandes casseroles.

Le vide-sauce, à quoi ça sert ?
De nombreux éviers sont maintenant pourvus d’un mini-bac à double fond appelé vide-sauce, qui permet de faire un premier rinçage des assiettes sales et des plats. Équipé d’un pré-filtre, ce bac sert à ne pas engorger le bac principal. C’est une bonne option si vous avez l’habitude de faire une cuisine à base de sauce.
Pourquoi une vidange automatique ?
Vous verrez que certains éviers comportent une petite molette placée soit devant, soit près du robinet. Cela sert à désenclancher le bouchon du bac lorsque la cuve est pleine. Vous évitez ainsi d’avoir à plonger les mains dans l’eau et notamment dans l’eau sale.

Tout sur la douchette

Tout nettoyer en un coup de main

Grâce au tuyau situé dans le robinet, la douchette se déboîte et s’utilise comme un pommeau de douche. Cela permet de nettoyer à grande eau toute la surface de l’évier, de la crédence et du plan de travail, s’il est à proximité. Le reste du temps, il est utilisé comme un robinet ordinaire.

Des casseroles de plus en plus grandes

Les marmites ou les grandes casseroles sont souvent difficiles à remplir d’eau car elles ne rentrent pas dans l’évier ou sont bloquées par le bec du robinet. Avec la douchette, il suffit de les poser sur l’égouttoir et d’y amener l’embout... tout simplement !

Fini le mal de dos

La douchette permet également de remplir les seaux et les bassines posés au sol. On évite ainsi de faire des mauvais mouvements et de soulever des poids trop lourds.

Pour tous les goûts

Il existe maintenant de nombreux modèles de robinets avec douchette, des plus design au plus simples et dans toutes les gammes de prix. Un bon moyen de s’adapter au style de votre cuisine

Aspect réglementaires et normatifs

La sécurité : les enfants d’ abord 

Un quart des accidents domestiques ont lieu dans la cuisine, par inattention, par maladresse, tout simplement la conséquence d’un rythme de vie soutenu qui nous oblige à faire les choses toujours plus vite.

Dans une cuisine et un accident est vite arrivé. On peut noter prioritairement de ne pas laisser de couteaux à hauteur d’enfants ou de veiller à ce que les queues des casseroles ne dépassent pas du fourneau. Mais vous pouvez aussi prévoir dès le départ des équipements qui renforcent la sécurité de votre cuisine.

Protéger l’accès aux produits ménagers

Les enfants en bas âges ont souvent tendance à mettre n’importe quoi à la bouche surtout lorsqu’il s’agit de bouteilles. Les produits d’entretien (eau de javel, eau écarlate, produits nettoyants,...) représentent un danger important. Pour éviter que les enfants n’y accèdent Hygena propose un panier coulissant avec serrure de sûreté. Vous gardez ainsi vos produits ménagers à leur emplacement habituel (sous l’évier par exemple) en toute sécurité.

Attention au gaz !

Si vous optez pour une table de cuisson à gaz, méfiez-vous des petits touche-à- tout. Il arrive que les enfants jouent avec les boutons au risque de laisser se propager des quantités de gaz dangereuses. Afin de l’éviter, choisissez une table de cuisson dont les molettes sont sur le côté et assez éloignées du bord. De cette manière, les enfants n’y accèdent pas.

Le four qu’il vous faut

Lorsqu’on a des enfants, le four est une zone à risques. D’une manière générale, il est préférable de le mettre en hauteur. Si toutefois votre four est au niveau du sol, soyez attentif aux caractéristiques techniques. La plupart des fabricants proposent des fours adaptés avec porte froide, verrouillage automatique du tableau de bord ou encore avec une fonction "sécurité enfant" qui verrouille porte et commande. Souvent ces modèles sont un peu plus chers mais c’est le prix de la tranquillité et de la sécurité de nos êtres chers.

Préférer la marque NF

La garantie de qualité des meubles de cuisine

En matière d’ameublement de cuisine, la marque NF garantit que le produit répond aux caractéristiques de sécurité, de résistance, de dimension, de performance et d’aptitude à l’usage fixées par les normes françaises et européennes.

Les fabricants de cuisine titulaires

Ne peuvent labeller leurs meubles NF qu’après que leurs produits aient subi avec succès les tests rigoureux de l’organisme indépendant du CTBA (Centre Technique du Bois et de l’Ameublement).

Pour toutes les installations techniques

et les équipements de la cuisine, il vaut mieux préférer, d’une manière générale, les produits estampillés NF. Ce logo signifie que le produit répond à des caractéristiques (de dimension, de sécurité, de résistance, d’aptitude à l’usage...) fixées par les normes françaises

Challenges énergétiques et environnementaux

Gestion des déchets : poubelle pratique

La poubelle est un élément important de la cuisine. Il est nécessaire de bien anticiper vos besoins pour qu’elle soit aussi pratique que possible et intégrer la notion de tri sélectif. A ce titre, plusieurs critères sont à prendre en compte.

Le nombre de bacs
Le tri sélectif se répand de plus en plus dans les foyers. Même s’il n’est pas encore installé dans votre région, il faut se préparer à son arrivée. Dans ces conditions, les poubelles multi-bacs sont une bonne manière de se simplifier la vie tout en préservant l’environnement.

L’ emplacement
La poubelle se place de préférence sous l’ évier, à proximité du principal plan de travail et du lave-vaisselle. Cela permet d’y déverser directement les épluchures ou autres déchets lors de la préparation des repas et de vider facilement plats et assiettes juste avant de les mettre à tremper ou à laver.
Vous pouvez opter pour un système coulissant ou bien pour un système qui ouvre la poubelle en même temps que la porte. Néanmoins, certains préfèrent les poubelles extérieures dont on nettoie plus aisément le pourtour. Si c’est votre cas, prévoyez un emplacement spécifique à l’avance pour ne pas être gêné dans vos déplacements.

Le volume
Il est toujours agréable d’avoir une grande poubelle avec une ouverture large. Toutefois, ne la surdimensionnez pas. Une trop grande poubelle se remplit par nature plus lentement et risque de développer des mauvaises odeurs. Nous recommandons un bac de 30L pour un couple avec enfants, ce qui correspond à un changement du sac tous les deux jours.

L’ entretien
Quelque soit le modèle que vous choisissez, prévoyez des bacs démontables qui se nettoient facilement à grande eau. C’est une garantie de propreté et d’hygiène dans la cuisine.

 

Réfrigérateur et économies d’ énergie

Les réfrigérateurs correspondent à des classes d’efficacité énergétique qui vont de A à G. Plus on est proche du A, moins on consomme d’énergie. Dorénavant, certains fabricants proposent une performance encore supérieure avec la classe A+. Celle-ci garantit un gain de 25% supplémentaire sur la consommation des produits classe A. Vous faites ainsi des économies et contribuez à préserver l’environnement.

> L’induction, une révolution dans la cuisine
Pour l’ électroménager, l’induction est sans doute l’une des innovations les plus marquantes de ces dernières décennies. Très efficace, sûr, économique, ce mode de cuisson a tellement d’avantages qu’on est vraiment tenté d’en oublier le prix.

Comment ça marche ?
Contrairement aux plaques électriques traditionnelles, halogènes et radiantes ou les feux à gaz, la plaque à induction ne dégage aucune chaleur. C’est un courant magnétique qui se propage dans la casserole lorsque celle-ci est en contact avec la plaque. Par conséquent, le support vitro-céramique reste quasiment froid même en cours de cuisson et seule la surface de contact utilise de l’énergie.

Rapidité et souplesse
L’induction permet de monter très vite en température puisqu’il n’y a pas de support à chauffer. On peut faire bouillir 2 litres d’eau en 2 fois moins de temps qu’avec du gaz. D’où une réelle économie d’énergie. De même, c’est le seul mode de cuisson qui reste très précis à toutes températures et qui permet d’obtenir des températures ultra-basses de façon constante. Ce qui est idéal pour les plats mijotés. Les modifications d’allure sont instantanées. Si le lait commence à bouillir il suffit d’éteindre le feu sans avoir à déplacer le récipient.

Un entretien de rêve
La plaque restant froide, les projections ne cuisent pas. Le nettoyage s’en trouve considérablement facilité. Un coup d’éponge et la table de cuisson est comme neuve.
80% des poêles et casseroles sont compatibles avec l’induction. Le système fonctionne avec tous les métaux ferreux : Inox, fonte, Acier émaillé, Aluminium avec fond ferromagnétique. Seules les casseroles en cuivre et les casseroles 100% aluminium ne conviennent pas. Vous pouvez les tester très facilement en plaçant un aimant dessus. Si l’aimant s’accroche, la casserole est compatible.

Conseils et pièges à éviter lors d’une construction neuve

L’implantation "sans faute"

1 et 11. Pour faciliter les mouvements, placez les colonnes en bout de linéaire
2 et 3. Prévoyez de placer le lave-vaisselle et la poubelle à proximité de l’ évier
4. Placez l’évier à proximité d’une source de lumière et idéalement sous une fenêtre
5. Pour le petit électroménager, des prises le long du mur et de préférence dans les coins
6. Gardez de l’espace a coté de l’évier et des plaques pour poser les plats et les ustensiles
7. Choisissez un sol peu salissant. Pour du carrelage, optez pour des joints sombres
8. Placez de grands tiroirs sous la table de cuisson afin de ranger aisément les casseroles
9. Un plan de travail bien éclairé ? Installer des lumières sous les meubles hauts
10. Installez de préférence votre four en hauteur surtout si vous avez des enfants

Pour aller plus loin : l’ outil 3D

De nombreux fabricants de cuisine propose désormais des outils d’aide à la réalisation de votre futur cuisine en 3D.
Grâce à ces outils de planification 3D, il vous suffit de donner les dimensions de votre pièce, de sélectionner votre modèle puis de vous laisser guider. Vous voyez immédiatement et sous tous les angles la cuisine que vous avez conçue.

Optimisez les coins

Dans une cuisine, le coin est souvent un espace perdu car la profondeur du plan de travail à cet endroit-là, le rend peu pratique. Hygena a pensé à vous et propose des solutions simples et adaptées. Avis aux petits malins !

Un moyen d’utiliser le coin est d’y placer votre petit électroménager : robot mixeur, grille pain, bouilloire électrique, etc... Dans ce cas, il vous suffit d’anticiper et de placer un bloc prises d’angle avec interrupteur. Ainsi, vos appareils sont toujours branchés, vous n’avez pas à les déplacer et les fils ne passent pas au milieu.

On n’y pense pas forcément, pourtant c’est possible. Hygena a créé un meuble d’angle spécial four. Si vous placez la table de cuisson au-dessus, vous apprécierez notamment l’ espace dégagé qui est ainsi créé autour.

Connaissez-vous le meuble d’angle Mondo ? C’est à la fois un rangement sur tourniquet très pratique et une planche à découper intégrée. Cette partie du plan de travail trouve ainsi une fonction spécifique et votre cuisine gagne en élégance.

Le coin repas

De nos jours, la cuisine est un véritable lieu de vie où toute la famille prend plaisir à se retrouver. En fonction de sa dimension, vous pouvez installer un coin repas afin de lui donner un aspect plus convivial. Il suffit de choisir la table qui répond à vos spécificités.

Ronde ou rectangulaire ?
Très conviviale, la table ronde permet de manger à quatre même si elle est petite. On peut l’installer dans un coin de la pièce sans que cela gêne la circulation ni ne prenne trop de place. Une table rectangulaire offre davantage de surface et peut servir de plan d’appoint ou pour entreposer des courses, une coupe à fruits, etc... On la positionnera de préférence contre un mur.

Les tables spéciales
Vous pouvez aussi choisir un look tendance en optant pour une table fixe. La table en demi-lune accolée à un mur donnera par exemple un petit côté snack américain à votre cuisine. À moins que vous ne préfériez le ¾ de rond ajusté au plan de travail. C’est une solution originale et très appréciée, notamment pour le repas des enfants.

Le revêtement idéal
Pour être pratique, une table doit pouvoir se nettoyer facilement. Robuste et hygiénique, le stratifié est une excellente solution, surtout pour la cuisine. En plus, vous trouverez chez Hygena un grand choix de coloris qui vous permettra d’assortir votre table au revêtement du plan de travail ou bien de prendre une teinte complémentaire adaptée.

A faire stipuler sur le cahier des charges du constructeur

Un bar dans la cuisine
Poser un verre, s’asseoir en hauteur, discuter pendant la préparation du repas... La séparation bar est une merveille de convivialité. Mais attention, il faut que votre cuisine s’y prête.

Quand prévoir une séparation bar ?
Une implantation "à l’Américaine" n’a de sens que si la cuisine est ouverte sur une autre pièce ou l’espace repas. Dans ce cas, elle permet de décloisonner la cuisine tout en conservant des rangements et une bonne surface de plan de travail.

Pour quel usage ?
Le bar correspond surtout à un mode de vie. Si vous aimez, de temps à autres, prendre vos repas sur le pouce, faire dîner les enfants en les surveillant du coin de l’œil, ou encore boire l’apéritif entre amis pendant que vous préparez le repas... L’option bar est pour vous.

Une installation simple
Hygena propose plusieurs modèles de supports de bar. Ils se posent directement sur le plan de travail pour créer un second plan surélevé à la bonne hauteur.

Pensez au mobilier
Si vous envisagez de faire une cuisine avec bar, pensez à prendre des chaises surélevées. Hygena en propose de différents styles qui s’adapteront à l’esthétique de votre cuisine.

 

L’îlot central, y avez-vous pensé ?

Grande tendance actuelle, les cuisines avec îlot central sont adoptées par de plus en plus de familles... Pourquoi pas vous ?

Une implantation maligne
Très ouverte, la cuisine avec îlot central présente l’avantage de laisser entrer la lumière. C’est une implantation d’autant plus indiquée si la fenêtre de la pièce est éloignée du coin cuisine. De plus, cela facilite la circulation, surtout si vous placez la table de cuisson sur l’îlot et l’évier sur le mur d’en face. Sans compter que l’îlot offre des rangements supplémentaires.

Dans quel type de cuisine ?
Pour être fonctionnel et agréable, l’îlot doit se situer dans une pièce d’au moins 15 m2. C’est une solution idéale pour une cuisine dans laquelle vous prévoyez d’installer un coin repas ou une cuisine ouverte sur le salon.

Pensez à la hotte
Si vous choisissez d’utiliser l’îlot pour la table de cuisson, ce qui est très agréable pour cuisiner, choisissez une hotte adaptée. En effet, Hygena propose des modèles de hottes spéciaux, dont le tuyau est centré afin de s’accorder avec l’esthétique de l’îlot.

Mieux que l’îlot, l’îlot-bar
Vous pouvez aussi optimiser votre îlot en le prolongeant par un plan de travail qui devient ainsi une table pour coin repas. C’est une configuration moderne, compacte et très pratique au quotidien.

 

Eclairage, faites toute la lumière

La cuisine doit disposer d’un éclairage qui ne soit pas trop fort pour ne pas être désagréable mais très précis pour toujours voir ce que l’on fait. Quelques règles d’or sont à suivre pour obtenir la bonne lumière.

Multiplier les sources
L’éclairage de la cuisine répondant à plusieurs fonctions, il faut multiplier les points lumineux. Pour assurer l’ambiance lumineuse générale, vous pouvez installer un plafonnier ou bien mettre des appliques fluo ou des spots dirigés vers le plafond, au-dessus des meubles hauts. Ensuite, des spots, des appliques halogènes ou des tubes fluo, disposés sous les meubles hauts (dissimilés ou non par des cache-lumière) vous permettront d’éclairer précisément les postes clés de la cuisine. Leur faisceau oblique garantit notamment de ne pas être gêné par l’ombre de ses propres mains lorsqu’on est en train de découper des légumes ou de ficeler une volaille par exemple.

Les emplacements à éclairer en priorité
Lorsque vous installez l’éclairage, il faut anticiper de placer des spots là où on en a le plus besoin. Il s’agit surtout du plan de travail et de l’évier mais pensez aussi à la sortie du four où une bonne lumière permet de mieux vérifier la cuisson des plats. Quant à la table de cuisson, elle est généralement éclairée par la hotte mais si ce n’est pas le cas, un spot sera le bienvenu.

Idées malignes
Après l’aspect pratique, nous pouvons aborder le domaine esthétique. Vous pouvez placer dans votre cuisine des tablettes lumineuses qui tout en renforçant l’ambiance vous offrent une surface supplémentaire de rangement. Par ailleurs, si vous souhaitez installer un spot halogène, pensez qu’il existe un modèle avec prise incorporée. C’est une solution pratique pour brancher un grille-pain ou un robot ménager.

Constructeurs régionaux
voir aussi

Azur & Constructions et la maison connectée

Avec votre smartphone ou votre tablette, vous pouvez gérer les équipements de votre maison

Voir la fiche

Isolation et performance énergétique

Qu"on se le dise, une mauvaise isolation des combles représente 1/3 des déperditions thermiques.

Voir la fiche

Visite virtuelle Maisons Castor

Visite virtuelle de la Maison Expressive Maisons Castor

Voir la fiche

Décrivez votre projet

Simulez votre construction

Téléchargez le guide


Aménager sa cuisine - conseils en aménagement intérieur de la maison - Choisirmoncontructeur.com
Envoyer